L’hallux rigidus

De quoi s'agit-il ?

« Hallux » est le terme latin désignant le gros orteil, et « rigidus » signifie raide. Une traduction littérale serait donc : gros orteil raide. La principale cause d’une telle rigidité de l’orteil est une arthrose au niveau de l’articulation entre le gros orteil et l’os métatarsien.

L’arthrose est une usure du cartilage contre les extrémités osseuses dans l’articulation. Ce cartilage a pour fonction de permettre aux os de glisser tout en souplesse l’un contre l’autre. Une légère usure est normale en vieillissant, mais si l’usure est excessive, on parle d'arthrose. Le cartilage s'affine, s’effrite ou disparaît totalement. Cela provoque de plus en plus de frottement entre les os et donc des douleurs. L'articulation devient raide et l’orteil ne peut plus bouger correctement de haut en bas.

Les symptômes

Lorsque vous marchez, votre pied effectue un mouvement de déroulement auquel participe le gros orteil. Cela s’appelle « dérouler » le pied. C’est en particulier le mouvement vers le haut de l’orteil qui est important lorsque l’on marche, c’est aussi le mouvement qui provoque le plus de douleur en cas d’hallux rigidus. Souvent, la douleur la plus aiguë est ressentie le matin ou lors des premiers pas (douleur au démarrage).

L’opération

Lorsque les traitements non chirurgicaux ne sont pas (ou plus) efficaces, une intervention peut être utile. Le médecin discutera avec vous du type d'opération qui vous convient le mieux. Cela dépend entre autres de la gravité de votre arthrose, de la gêne que l’affection provoque chez vous et de vos activités quotidiennes. Les opérations les plus souvent pratiquées en cas d’hallux rigidus sont les suivantes :

•      Nettoyage de l’articulation du gros orteil (chéilectomie)

•      Blocage de l’articulation (artrodèse MTP 1)

La rééducation

L'intervention est réalisée en hôpital de jour. Vous pouvez donc rentrer le jour même à la maison.

La rééducation dépend du type d'intervention pratiquée.

  • En cas de chéilectomie, il est important de pouvoir bouger l’orteil directement. Vous recevez aussi une chaussure spéciale avec laquelle vous pouvez marcher. Vous recevez également une ordonnance pour des séances de kinésithérapie.

  • En cas d'arthrodèse MTP1, l’articulation est bloquée. Il est très important de bien se reposer les 2 premières semaines avec le pied placé en hauteur. Le pansement posé après l’opération doit rester en place jusqu’au rendez-vous de contrôle. C’est en effet le pansement qui permet à l'orteil de conserver sa bonne position. Si vous rencontrez un problème avec le pansement, vous devez prendre contactavec l’hôpital. Après 2 semaines, le pansement est retiré lors de la visite de contrôle. À partir de ce moment, vous pouvez marcher avec la chaussure spéciale faite sur mesure que vous recevez. Il est normal que votre pied reste gonflé jusqu’à 12 semaines après l’opération.

Maak een afspraak

Gendarmeriestraat 65 
1800 Vilvoorde

MC Elewijt
AZ Jan Portaels

Hardstraat 12 
1970 Wezembeek-Oppem 

MCH Wezenbeek-Oppem